Domotique : les programmes immobiliers connectés

Pour donner suite à notre article dédié aux constructions vertes de demain, nous nous intéressons désormais à une nouvelle technologie qui répond aux problématiques environnementales actuelles : la domotique. La domotique permet de centraliser les différents systèmes d’une habitation en offrant une gestion à distance ou sur place. Un des buts premiers de cette technologie est de simplifier la vie quotidienne de ses utilisateurs. Pour cela, elle tend vers une automatisation de tous les appareils de la maison, de l’éclairage au système de sécurité en passant par la température des pièces.

Un engouement fort pour cette technologie

Malgré un marché de l’immobilier par nature conservateur, où le digital a parfois du mal à se faire une place, la domotique tend à être de plus en plus présente dans nos foyers. Apparue dans les années 1970, les améliorations techniques récentes dont elle a su bénéficier lui ont permis d’être beaucoup plus performante et plus facilement intégrable.

La domotique intervient principalement dans le pilotage des appareils électriques de la maison, la gestion de l’énergie, la sécurité de l’habitat et l’assistance à la vie quotidienne. Les désirs des utilisateurs évoluent beaucoup avec le temps. Les fonctionnalités les plus prisées actuellement sont la gestion du chauffage, des volets et de l’éclairage. Les utilisateurs sont également de plus en plus soucieux de la gestion des accès à leur logement, mais aussi du contrôle de la qualité de l’air.

En 2018, 1% des logements construits en France étaient connectés. Fin 2019, 5% des logements construits devraient être équipés de domotique. Cette forte croissance ne devrait pas s’arrêter là puisque 50% des constructions neuves devraient être connectées d’ici à 2022. Ce chiffre s’explique par le fait que des acteurs importants du marché immobilier ont mis en place des politiques fortes et ambitieuses pour adopter la domotique. Certains bailleurs sociaux par exemple souhaitent que 100% des logements construits soient connectés, et ce, à compter du 1er janvier 2020. Cette croissance est également encouragée par de nouvelles normes de constructions qui imposent aux constructeurs une meilleure gestion de l’énergie.

Une réelle plus-value pour les logements

SmartHab est une entreprise qui propose une solution numérique permettant d’équiper l’ensemble des logements d’un immeuble collectif avec un système intelligent de pilotage domotique. Un package de vingt fonctionnalités de bases est proposé aux constructeurs. Il comprend notamment le thermostat intelligent, la détection de fumée, la gestion de l’éclairage et des volets roulants, etc.

L’installation s’effectue la plupart du temps lors de la phase de construction d’un logement. Elle ne dure pas plus de deux semaines pour un immeuble entier. Le coût varie en fonction de la taille du logement à équiper, mais il représente dans la plupart des cas moins de 1% des frais de construction. Le système de domotique peut également être installé lors d’une rénovation. La durée et le coût seront alors estimés sur devis. Une fois l’installation terminée, les résidents peuvent gérer les différentes fonctionnalités grâce à une application.

L’installation de cette technologie permet aux promoteurs immobiliers de réaliser une réelle plus-value sur les logements qu’ils vont vendre. En effet, ces derniers seront alors reconnus comme des « smart buildings ». Ce terme est utilisé pour décrire un logement intelligent qui intègre de nombreux outils numériques afin de permettre une optimisation des ressources et un confort supérieur pour les résidents. En plus de cette appellation de « smart building », SmartHab contribue à permettre aux projets auprès desquels ils interviennent d’obtenir la certification « Ready 2 Services » (R2S). Ce label certifie que la solution installée est ouverte et donc qu’elle est utilisable par différents acteurs. Les logements pourront ainsi se vendre plus rapidement et la marge sera plus importante. Pour les bailleurs sociaux, la domotique est perçue comme un réel outil de gestion. Il va leur permettre de contrôler les consommations de l’immeuble et réaliser des économies d’énergie tout en réduisant les charges.

Les intérêts pour les acheteurs sont les mêmes que pour les bailleurs sociaux. Grâce à l’application, ils pourront mieux gérer leur consommation d’énergie et ainsi diminuer de 20% par an le montant de leurs factures.

Séduisant aussi bien la jeune génération connectée que les personnes âgées en quête d’autonomie, la domotique touche un très large public. Avec le développement des nouvelles technologies, elle tend à être de plus en plus présente dans nos foyers. Elle rendra ainsi nos logements plus intelligents, limitant les interventions de l’Homme, et permettant ainsi à ses occupants de gagner en sécurité et en confort de vie.

Laisser un commentaire

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :