Comment déclarer mes impôts en 2019 ?

Le prélèvement à la source de l’impôt a été mis en place depuis le 1er janvier 2019, par ailleurs la déclaration de vos revenus s’effectue toujours de la même façon. La déclaration reste obligatoire et doit être réalisée en ligne ou au format papier au deuxième trimestre de l’année suivante.

2018 étant une année blanche, les impôts au titre de cette année-là seront uniquement payés sur les revenus exceptionnels. Telle est la procédure qui a été retenue pour la mise en place du prélèvement à la source. Le but étant de supprimer le décalage d’un an entre la perception des revenus et leur imposition.

Comment déclarer ses revenus en 2019 ?

La déclaration peut se faire en ligne depuis le 19 avril 2019. En ce qui concerne la date limite, elle varie selon la situation et la zone géographique de l’imposé :

  • Zone 1 : jusqu’au 21 mai 2019 à minuit pour tous les contribuables non-résidents en France ou les résidents français étant domiciliés dans les départements 01 à 19 ;
  • Zone 2 : jusqu’au 28 mai 2019 à minuit pour les résidents français étant domiciliés dans les départements 20 à 49 ;
  • Zone 3 : jusqu’au 4 juin 2019 à minuit pour les résidents français étant domiciliés dans les départements 50 à 974/976.

La déclaration peut également s’effectuer en format papier via le formulaire 2042 qui doit être rempli, signé et envoyé au centre des finances publiques dont vous dépendez, avant le 16 mai 2019 à minuit.

Les contribuables peuvent modifier leur déclaration d’impôts 2019 pendant toute la période qui leur est allouée (cf. répartition des différentes zones ci-dessus). Une fois cette période passée et votre avis d’imposition reçu, il vous sera toujours possible de revenir sur votre déclaration grâce au service de correction qui sera ouvert de début août à mi-décembre.

Votre taux d’imposition

Cette nouvelle forme d’imposition qui se veut plus à jour permet une actualisation de son taux d’imposition. Deux options s’offrent alors aux contribuables. La première est celle du taux personnalisé, qui est calculé automatiquement sur la base de votre dernière déclaration de revenus. Vous pouvez connaître votre taux dans votre espace impots.gouv.fr à la suite de votre déclaration en ligne. La seconde option est celle du taux non personnalisé qui permet aux salariés de ne pas transmettre leur taux personnalisé à leur employeur. Il est bon d’opter pour le taux non personnalisé si vous percevez des revenus autres que votre salaire et que vous ne souhaitez pas que votre employeur en soit informé. Un taux non personnalisé sera donc appliqué et il tiendra uniquement compte du montant de votre rémunération.

Et comment déclarer ses intérêts perçus par le crowdfunding immobilier ?

Dans le cas où vous auriez effectué des investissements sous forme obligataire dans le cadre du crowdfunding immobilier chez Fundimmo, la fiscalité appliquée est celle de la « flat tax ». Celle-ci se compose de deux éléments. Il y a d’un côté les prélèvements sociaux à hauteur de 17,2% et de l’autre les prélèvements fiscaux s’élevant à 12,8%. Les personnes seules possédant un revenu de moins de 25 000€ par an ou les couples ayant un revenu de moins de 50 000€ par an sont exonérés des prélèvements fiscaux. Les remboursements effectués par le crowdfunding immobilier sont nets avec une application de la fiscalité qui est la suivante :

  • 17,2% pour les résidents fiscaux français ne dépassant les seuils et ayant remplie la dispense de prélèvement ;
  • 30% pour les résidents fiscaux français dépassant le seuil ;
  • 0% pour les résidents fiscaux étrangers ;
  • 0% pour les personnes morales.

Votre Imprimé Fiscal Unique (IFU)

Les intérêts perçus par chaque investisseur sont déclarés directement par les plateformes de crowdfunding immobilier à l’aide de l’Imprimé Fiscal Unique (IFU). Ce document qui renseigne le montant des intérêts perçus sur l’année précédente, est envoyé annuellement aux investisseurs. Celui-ci est un récapitulatif des opérations sur valeurs mobilières et revenus de capitaux mobiliers. Il est envoyé à titre d’information avant que la déclaration d’impôts ne soit remplie.

Selon votre situation, un IFU peut se présenter sous trois formes différentes :

  • Si vous êtes résident fiscal à l’étranger ou une personne morale, seule la case 2TR relative aux gains des produits de placement à revenu fixe est remplie car vous êtes exonéré d’impôts ;
  • Si vous êtes résident fiscal français exonéré d’impôts sur le revenu, la case 2TR relative aux gains des produits de placement à revenu fixe et la case 2CG des produits soumis à une imposition à taux forfaitaire sont remplies. Ces montants correspondent aux intérêts bruts perçus suite à votre investissement ;
  • Si vous êtes résident fiscal français, la cases 2TR relative aux gains des produits de placement à revenu fixe et la case 2CG des produits soumis à une imposition à taux forfaitaire sont remplies. La case 2CK relative au prélèvement du crédit d’impôt vous indique le montant des prélèvements fiscaux (12,8%) ayant déjà été déduis de vos intérêts remboursés.
IFU

Pour information, la case 2TT des produits des minibons et des prêts dans le cadre du financement participatif est plus adaptée que la case 2TR pour vos investissements en crowdfunding immobilier. Cependant, l’accès à cette case vient tout juste d’être rendu possible. Elle sera donc utilisée à l’avenir mais la case 2TR reste correcte, vous n’avez donc aucune modification à effectuer.

Laisser un commentaire

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :